Biographie de André-Jacques Auberton-Hervé SoiTec

Biographie de André-Jacques Auberton-Hervé SoiTec

Un entrepreneur clairvoyant

En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé (sites web) fonde, en compagnie de Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. André-Jacques Auberton-Hervé positionne l'entreprise comme un distributeur indispensable et efficace. Des compagnies réputées sont au nombre des clients de la start-up.

Amitié, curiosité et passion définissent sa vision du monde

André-Jacques Auberton-Hervé salue bien entendu le plan en faveur du développement de la microélectronique. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est d'abord un visionnaire. Membre du groupe KET sur les technologies clés, il a toute confiance en l’avenir.

Un parcours remarquable

Il est convaincu très tôt de l’importance du progrès. Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie les sciences physiques et les matières techniques. Il poursuit ses études dans le supérieur à la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses travaux de recherches, qui aboutissent à des innovations majeures dans les secteurs militaire et spatial et lui permettent de participer à beaucoup de conférences scientifiques.

André-Jacques Auberton-Hervé comprend très tôt qu'il est crucial d’aller chercher une croissance hors de France alors que l’économie se mondialise. Avec cinq usines réparties dans plusieurs pays, Soitec dispose d'une envergure internationale. Son activité dans le secteur des disques de silicium a permis à André-Jacques Auberton-Hervé d'acquérir des clients dans le monde entier, notamment en Afrique du Sud, en Italie et aux Etats-Unis.

Les clés de la réussite, selon André-Jacques Auberton-Hervé

Résolument tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur la révolution 4.0 et les progrès technologiques qui l’accompagnent. "De l'audace !" est un livre qu'il a écrit récemment, pour faire profiter le maximum de personnes de son expertise. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour rattraper le retard sur les Etats-Unis, l’Europe se doit d'aider ses entreprises les plus compétitives en mettant en place les outils adéquats. L'Union européenne va devoir envisager des outils financiers plus efficaces pour assister les start-ups.

Les articles